Avertir le modérateur

01/10/2013

Actualité du théâtre engagé (6)

La saison 2013-2014 s'ouvre par un automne très riche en productions engagées par leur rapport au public et par leur propos. Outre le très recommandable Antiteatre de Fassbinder par Gwenaël Morin, au Théâtre de la Bastille (jusqu'au 13 octobre), voici un petit tour d'horizon...

perturbation.jpgBernhard / Lupa, perturbante Perturbation

Le théâtre de la Colline a décidé d'un hommage à Thomas Bernhard en cet automne avec deux adaptations théâtrales : Des arbres à abattre dont la dernière avait lieu le 28 septembre, et Perturbation, dont les représentations viennent de débuter dans l'adaptation et mise en scène du Polonais Krystian Lupa, habitué de l'œuvre de Bernhard.

Le roman concis de Bernhard est ici transformé en une errance de 4h30 à travers son œuvre. Se plaisant à perdre le spectateur dans un dispositif scénique mêlant d'habiles plateaux mobiles sur une large scène presque nue, et de la vidéo, avec des acteurs dont les voix murmurent, s'éteignent, se superposent, Lupa offre sa propre recherche au risque d'oublier l'œuvre. Une proposition qui nourrit la controverse en cette rentrée chargée.


Perturbation
de Thomas Bernhard, mise en scène, adaptation, scénographie, lumières de Krystian Lupa
Jusqu'au 25 octobre 2013
- du mardi au samedi à 19h30 et le dimanche à 15h30

Renseignements et réservations : www.colline.fr

 perturb.jpg


L'avenir est au théâtre du Soleil

arton1635-9c131[1].jpgDeux troupes, comme deux prolongations du travail mené par Ariane Mnouchkine et les siens à la cartoucherie de Vincennes. Une vision du théâtre démultipliée par de jeunes comédiens cambodgiens et afghans. Une aventure théâtrale fascinante, au goût de création et de liberté.

D'abord, c'est la reprise de L’Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, par les comédiens de Phare Ponleu Selpak, conduits par Georges Bigot et Delphine Cottu, qui s'installe dans la nef du 3 au 26 octobre, avec les deux « époques » formant la pièce, en alternance ou en intégralité. Près de trente ans après la création collective du Théâtre du Soleil, le texte d'Hélène Cixous est réveillé, recréé par la troupe cambodgienne.

Puis, à partir du 6 novembre, c'est le théâtre Aftaab qui reprend le grand succès de La Ronde de nuit inauguré en mars dernier et que l'on pourra de nouveau voir jusqu'au 1er décembre, avant une tournée à Calais, Lille, Milan, Barcelone. « Un gardien et son théâtre à la charpente fragile et usée deviennent, pour une nuit, l’hôte et le refuge d’hommes et de femmes venus d’Afghanistan » : Hélène Cixous a participé au projet, et contribué à ce que prenne forme la rêverie poignante saluée l'an passé.

arton1574-16c50[1].jpgL’Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk
d'Hélène Cixous, recréation en khmer mise en scène par
Georges Bigot et Delphine Cottu
Du 3 au 26 octobre 2013
- du mercredi au vendredi à 19h30 : Première ou Deuxième Époque, en alternance | durée 3h30
(Première Époque : 3, 9, 11, 17, 23 et 25 octobre | Deuxième Époque : 4, 10, 16, 18 et 24 octobre)
- le samedi (sauf le 26) à 15h et à 19h30 : Première et Deuxième Époque, à voir ensemble ou isolément
- le dimanche (et le samedi 26 octobre) à 13h : intégrale | durée 7h)

Renseignements : www.theatre-du-soleil.fr
Réservations : 01 43 74 24 08

La Ronde de nuit
création collective par le Théâtre Aftaab en voyage, mise en scène d'Hélène Cinque
Du 6 novembre au 1er décembre
- du mercredi au vendredi à 20h, le samedi à 15h et à 20h, le dimanche à 15h

Renseignements : www.theatre-du-soleil.fr
Réservations : 01 43 74 24 08

sihanouk.jpg


Encore Fassbinder !

petra-von-kant_acc[1].jpgAprès Antiteatre par Gwenaël Morin, voici Les larmes amères de Petra von Kant sur la scène du théâtre de l'Odéon, dans la salle des ateliers Berthier, dans le 17e arrondissement parisien.

Le chef-d'œuvre théâtral (et cinématographique bien entendu) de Rainer Werner Fassbinder est porté par la mise en scène du brillant Martin Kušej, qui se confronte si souvent à la violence, la brutalité (qu'on se souvienne de sa Lady Macbeth de Mtsensk de Chostakovitch !). Les représentations respecteront au plus près le texte puisque la production restera en allemand (avec traduction audio simultanée).

Les larmes amères de Petra von Kant
de Rainer Werner Fassbinder, mise en scène de Martin Kušej
Du 4 au 13 octobre 2013
- du mardi au samedi à 19h30 et le dimanche à 15h30

Renseignements et réservations : www.theatre-odeon.eu

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu